Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 19:48

Quand on n'ose pas ouvrir la bouche, de crainte de montrer ses dents, on est prêt à payer le prix pour retrouver le sourire.

 

Aller à :

              Le blanchiment  

              La facette

 

Vingt pour cent: des Français se plaignent d'avoir un sourire qui manque d'éclat. C’est qu’ils ne figurent pas parmi les peuples les mieux dotés à cet égard. Si les sujets de race noire ont, dans l'ensemble, des dents très blanches, les sujets de  race blanche ont, génétiquement, une coloration qui tire sur le jaune ou le gris. A cette prédisposition naturelle peuvent s'ajouter des causes accidentelles: la prise d'antibiotiques (tétracyclines surtout) durant la formation des dents, des maladies de l'émail, le rachitisme (un déficit de la vitamine D qui provoque une mauvaise minéralisation des os et des dents) ou encore la fluorose (un excès de fluor dans l'organisme, qui donne un aspect tacheté aux dents).

Mais les trois grands coupables sont, plus prosaïquement, le tabac, le café et le thé: ils contiennent tous des colorants puissants qui se fixent sur l'émail. Heureusement, la plupart du temps, ceux-ci n'entraînent que des modifications superficielles, et ils sont faciles à retirer avec le jet polisseur du dentiste... jusqu'à ce qu'ils se reforment.

 

Enfin, la coloration naturelle des dents évolue tout doucement avec l'âge, du fait d'une moins bonne vascularisation. Ainsi, plus on vieillit plus on a les dents ternes.

Que faire? Au minimum se brosser les dents au moins deux fois par jour, pour maintenir la propreté de 1 email. Puis faire faire un détartrage professionnel des dents chez un dentiste une fois par an. Mais pour blanchir réellement les dents, des solutions plus efficaces (et plus chères) existent.

 

 


LE BLANCHIMENT

Cette technique consiste à étaler sur les dents un gel blanchissant (peroxyde de carbamide) qui modifie la teinte de l’email.

- Le blanchiment au fauteuil: le dentiste applique, à la spatule un gel à 35 %, après avoir protégé les gencives par une pâte. On laisse prendre pendant 15 à 20 minutes. Il faut de 4 à 6 séances espacées de 15 en 15 jours. Coût: de 280 à 380 € la séance.

- Le blanchiment chez soi. Le dentiste prend une empreinte et fait fabriquer une gouttière dans laquelle le sujet injectera lui-même, logette par logette, avec une seringue, un gel moins concentré (à 10 ou 15 %); il porte la gouttière 2 à 3 heures par jour, ou durant la nuit, pendant 3 à 5 semaines. Coût: 600€ à 760€. On peut aussi débuter en cabinet et prendre le relais chez soi. «Avec des dents claires, on obtient un superbe résultat. Au minimum, on redonne de l'éclat à une denture terne, dit le docteur Dupeyrat, stomatologue, créateur de la Clinique du sourire à Paris. Mais on ne peut pas toujours réaliser la teinte désirée par le patient. On gagne un ton et demi à deux tons par rapport à la teinte initiale. Si les dents sont très jaunes, on les éclaircit, mais pas totalement.

blanchiment

«L'éclaircissement dépend aussi de l'état de la denture: s'il y a des plombages, des reconstitutions en composite, des taches, des fêlures ou des éclats dans l’émail, le résultat sera moins homogène. Ou si l'on a des dents qui se chevauchent, le chevauchement sera plus apparent avec une denture claire. Le praticien doit donc, au départ, examiner la denture dent par dent, vérifier l'état des gencives, évaluer la qualité des résultats, et en avertir le patient.»

Les résultats durent en moyenne deux ans, mais cette durée dépend de divers éléments: si l'on fume beaucoup, que l'on boit beaucoup de thé et de café, que l'on met du rouge à lèvres plusieurs fois par jour en rentrant les lèvres pour l'étaler, il peut y avoir une fixation minime de certains colorants (l'émail a une petite porosité). «Le procédé n'est pas toujours parfait, mais il n'est pas dangereux et ne fragilise pas les dents», conclut le docteur Dupeyrat.

 

 


LA FACETTE

 facette-dentaire.jpg facette-dentaire2.jpg

Il s'agit d'une fine lamelle, un peu comme un faux ongle, que l'on colle sur la ou les dents à camoufler, après les avoir plus ou moins taillées. Si la facette est en céramique, le matériau le plus performant, solide, inaltérable, le dentiste après prise préalable d’empreintes, la fait façonner sur mesure en laboratoire. Si elle est en composite (résine de synthèse mélangée avec des microparticules de quartz ou de silice), celui-ci est appliqué directement sur la dent préparée, et sculptée couche par couche puis polymérisé pour le durcir. La facette en céramique est plus couteuse (700€ à 800€) et doit être réparée en laboratoire si elle s’écaille. En revanche, on choisit sa teinte exacte, et celle-ci ne bougera jamais. La facette en composite, moins couteuse (environ 250€), se répare facilement mais sa teinte risque d’être un peu modifiée au bout de quelques années, le matériau étant un peu poreux

 

Josette Lyon

Repost 0
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 14:09

« Mon dentiste me recommande d’effectuer un détartrage deux fois par an. Est-ce nécessaire et pourquoi ? »

Mme T.Grosjean, Foix

A 12 ans, 70% des enfants ont au moins une dent cariée et les statistiques révèlent que 20% des Français ne se lavent jamais les dents. Un triste constat qui pourrait être modifié si les gens faisaient plus attention a leurs dents. Pratiqué tous les six mois environ, le détartrage élimine le tartre, cette substance dure qui adhère à l’email, irrite les gencives et peut être à l’origine de caries, explique le Dr Gérard Dupeyrat, médecin stomatologiste, à Paris.

inflammation-de-la-gencive

Le tartre découle de la plaque dentaire. Ce dépôt mou, blanchâtre, composé d'une accumulation de bactéries et de débris alimentaires, apparaît naturellement sur la partie interne des dents. Seul un brossage efficace (voir encadré) permet de l'éliminer. Dans le cas contraire, cette plaque augmente en volume. Se calcifie et se transforme en tartre. A ce stade, même un brossage énergique n'est plus suffisant pour s'en débarrasser. Il est alors nécessaire de procéder à un détartrage.

Les différentes étapes à respecter

Un détartrage efficace passe par différentes étapes.

• Un nettoyage, qui permet de retirer la plaque, à l'aide d'ultrasons ou bien d'une curette manuelle.

• Un polissage, pour supprimer les éventuelles aspérités résiduelles, au niveau de la partie inférieure de la couronne naturelle et de la partie supérieure de la racine. En effet, si l'on n'y prend pas garde, ces aspérités risquent de favoriser le stockage de débris alimentaires. Dans ce cas, même un bon brossage ne suffira pas à les éliminer.

• Un jet à base de bicarbonate de soude permet d'estomper les colorations externes dues au tabac, au thé ou au café, ou à tout autre produit colorant.

 

Caroline Dor

Repost 0
Published by C.G. - dans Stomatologie
commenter cet article
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 16:57

Pour harmoniser le visage et le sourire, en plus des traitements stomatologiques (bucco dentaire) nous devons travailler sur les parties molles que sont les lèvres, les joues, etc.

Le cas le plus fréquemment rencontré est la présence de rides et de volume insuffisant de certaines zones du visage ou péribuccal.

Pour ce faire, nous avons recours aux techniques de médecine esthétique avec entre autre son cortège de produit à injecter, à appliquer et autre lasers…

 

DE NOS JOURS UNE GRANDE NOUVEAUTE EST APPARUE EN MEDECINE ESTHETIQUE GRACE A L’APPORT DE L’ECHODOPPLER.

CET EXAMEN ADAPTE A L’ETUDE VASCULO-NERVEUSE DU VISAGE PERMET DE PRATIQUER LES IMPLANTS SANS PRENDRE DE RISQUE PARTICULIER :

 

Jusqu’à il y a très peu de temps, ces actes (injection de produit de comblement ou de paralysie musculaire) étaient pratiqués sans renseignements radiographiques pré-opératoires. Nous nous sommes aperçu que lors de traitement de médecine esthétique du visage (comblement, etc..), on pouvait observer (même si cela est rare), des lésions vasculo-nerveuses, entre autre. L’examen Echo-doppler pré-opératoire permet de localiser précisément les éléments anatomiques dits à risque.

Les interventions de médecine esthétique pourront ainsi se faire sans risque.

 

1.      PRODUITS DE COMBLEMENT AVEC PRODUITS RESORBABLES

chirurgie.jpg

 

·         Produit résorbable moyenne durée : acide hyaluronique

 

Ils sont injectés à l’aide d’une très fine aiguille sur le trajet de la ride afin l’effacer.

On redonne du volume aux lèvres.

 

Les résultats sont visibles de suite

 

Les rougeurs et gonflement légers sont rares et peuvent persister de quelques heures à deux jours.

La durée du résultat est de 6 mois en moyenne (à peu près comme un blanchiment dentaire).

 

 

·         Produits résorbables longue durée

 

Ce sont des substances synthétiques qui se résorbent plus lentement (18à 24 mois)

Attention seul le praticien décide de l’utilisation de tel ou tel type de produits.

 

B) Les produits dits de « paralysie musculaire »

 

La toxine botulique diminue ou enlève les rides d’expression de la partie supérieure du visage :

 

Comme nous l’avons déjà expliqué, une grande partie des rides du visage sont des rides d’expression provoquées par l’action des muscles peauciers.

Elles s’accentuent avec les mimiques et le temps.

La toxine botulique est injectée directement dans les muscles responsables des rides, en les « paralysant ».

 

Les résultats sont visibles au bout de 5 jours.

Le front est redevenu lisse.

Les plis des pattes d’oie sont très diminués.

L’effet diminue progressivement et il faut renouveler la séance en général au bout de 6 mois.

 

C) Peeling : il ne s’agit pas d’injection mais d’application de produits acide sur la peau (type acide trichloracétique entre autres).

Il existe plusieurs sortes de peeling.

visage-acide-hyaluronique.jpg

 

-Peeling doux 

 

On renouvèle l’épiderme (partie supérieure de la peau)

On utilise un liquide « acide » à faible concentration qui entraîne une brûlure contrôlée type « coup de soleil », peu gênante.

On peut continuer sa vie professionnelle.

Ce peeling régénère la peau et rafraîchit le teint : on fait « peau neuve ».

 

- Peeling moyen : il traite en plus les fines ridules

 

Il s’agit d’appliquer sur la peau un liquide exfoliant plus puissant que le précédent (plus concentré) destiné à la faire peler pour la régénérer.

 

 

Quelques inconvénients :

 

Des croûtes apparaissent en 2 ou 3 jours et tombent environ 6 jours plus tard.

Il faut attendre 2 à 3 semaines pour visualiser le résultat.

Ce peeling redonne son velouté à la peau.

Il permet de diminuer les tâches pigmentées et les ridules débutantes.

 

·         Peeling profond :

Il est réalisé en général avec du phénol

 

Il est beaucoup plus agressif : il attaque les rides profondes situées au pourtour de la bouche et de l’œil – patte d’oie – lèvre supérieure

C’est un acte lourd avec gène sociale importante pendant 10 jours à 15 jours en moyenne.

 

 

 

Repost 0
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 11:08

La vie à pleines dents

Le Dr. Gérard Dupeyrat, stomatologiste, spécialiste de chirurgie implantaire et dentaire, fait un point précis sur l’aventure d’une vie avec ses trente-deux dents.

Extraites de son livre, La vie à pleines dents, quelques informations très incisives.

 

 livre-dent.jpg

·         D’où vient la fragilité des dents de la femme enceinte ?

Les dents de la femme enceinte ne se décalcifient pas pendant la grossesse. Cela fait partie des idées reçues. En revanche, les prises de fluor à partir du 4ieme mois de la grossesse sont bénéfiques, et à la mère et a l’enfant.

·         La ménopause est-elle une période critique pour les dents ?

On peut seulement crainte une fragilisation de l’os alvéolaire. Un bilan osseux (ostéodensitometrie) permet de savoir si la personne est prédisposée à une ostéoporose.

·         Quels sont les ennemis de nos dents que nous consommons, par plaisir ou par nécessité ?

La nicotine, les barbituriques, les antidépresseurs perturbent les secrétions de la salive, dessèchent la bouche, avec des conséquences parodontales. Le tabac modifie la micro vascularisation. L’alcool entraine des altérations des papilles de la langue et des irritations des muqueuses.

·         Pas de bonnes dents sans salive, pourquoi ?

La salive est un élément de protection et de nettoyage de la cavité buccale. On en secrète de 0,81 à 1,5 l par 24 heures. Elle contient des facteurs antibactériens et défend naturellement l’émail des dents par ses minéraux. Elle est un agent nettoyant, cicatrisant, qui détruit les bactéries.


(La vie à pleines dents, par G. Dupeyrat et A. Hubel. Ed. l’Archipel, 94 F)

Repost 0
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 10:36

Grâce à l'affinement des techniques et à des matériaux de plus en plus performants, les dentistes vous redonnent l'envie de sourire.

      dent-et-alimentation

Si, comme deux Français sur dix, vous n'osez ouvrir la bouche de crainte de montrer un terrain buccodentaire chaotique, rassurez-vous! Les chirurgiens-dentistes ont de quoi vous redonner le sourire avec leurs nouveaux matériaux ressemblant à s'y méprendre à l'émail, en termes de qualité comme d'esthétique. Tout d'abord, la facette. Elle se pose un peu comme un fauongle et sert à masquer les anomalies. Jusqu'à présent, elle était constituée de céramique et vitrocéramique. Un tout nouveau matériau (résine de synthèse avec des microparticules de quartz ou de silice), plus souple et tout aussi invisible, les remplace. Autre possibilité: lorsque la dent est cassée ou dévitalisée, le dentiste réalise une couronne en céramique. Désormais, elle est montée sur une armature en alumine qui restitue parfaitement l'éclat de la dent naturelle. Quant aux implants, ces racines artificielles en titane destinées à suppléer des dents manquantes, ils connaissent un essor fulgurant. Trente ans après ses balbutiements, l'implantologie affiche un taux de ussite de 95 % lorsque les indications sont bien posées ... à condition d'y mettre le prix. Les méthodes de blanchiment sont également au-dessus de tout soupçon. Et on peut se blanchir les dents chez soi: le dentiste prend une empreinte de la denture et fait fabriquer une gouttière dans laquelle le sujet injectera lui-même un gel blanchissant, logette par logette, avec une seringue. La gouttière doit être portée de deux à trois heures par jour, ou durant la nuit, pendant trois à cinq semaines.

Les produits (peroxyde de carbamide ...) sont aujourd'hui moins abrasifs, et leurs concentrations ont été ajustées pour gagner en sécurité et en efficacité. En revanche, n'attendez pas de miracle des dentifrices « blanchissants » !

 

 Blanche Rival

Repost 0
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 13:01

Une prothèse déficiente ou la moindre anomalie dentaire peuvent provoquer des troubles inattendus dans l'organisme. Le point avec le Dr G. Dupeyrat, stomatologiste.

 

L'équilibre des articulations, dans la bouche, se fait au dixième de millimètre près. Normalement, en fermant la bouche verticalement, c'est-à-dire avec les deux articulations de la mâchoire bien symétrique, le contact doit s'établir simultanément sur toutes les dents. Les maxillaires forment le châssis, les muscles servent de moteur et les dents sont a la fois l'outil et le système de réglage. Cette mécanique de précision réagit a la moindre anomalie. Et le plus infime grain de sable qui s'infiltre dans les rouages peut avoir des répercutions importantes.

 

Une anomalie, en apparence banale, suffit à déclencher le processus. Un léger contact prématuré entre deux dents (du haut et du bas) va entraîner une certaine mobilité. S'en suivra une inflammation de la gencive (gingivite), puis, à la longue, une récession gingivale (la gencive « remonte »). L'inflammation peut gagner l'os et le ligament alvéolaire (attachant les dents a l'os). La maladie évolue de façon longue et sournoise. Et la douleur ressentie dépendra de la sensibilité de chacun.

 prothese1.JPG  prothese2

Des signes révélateurs

Certaines manifestations doivent cependant alerter le sujet : gencive douloureuse, arthrite ou inflammation de l'articulation des deux mâchoires situées en avant de l'oreille. Le processus prend parfois des dizaines d'années et, en l'absence de traitement, les troubles aboutissent à une perte des dents partielle, voire totale. La récession gingivale et osseuse peut survenir autour de la trentaine. L'articulation des mâchoires occupe une région anatomique extrêmement sensible. Elle présente, en effet, la particularité de n'être reliée que par un os commun. Cela signifie, par exemple, que si un problème se pose au niveau du coté droit, le coté gauche en subira automatiquement les conséquences. En outre, cette articulation est située juste en avant du conduit auditif de l'oreille. Et tous les organes qui l'entoure vont, à leur tour, être le siège de douleurs ou de symptômes divers : bourdonnements, diminution de l'audition, vertiges. De la même façon, en cas d'inflammation, l'organisme accusera un affaiblissement des défenses immunitaires et, dans certaines conditions, deviendra plus perméable aux microbes. D'où des risques d'infection des sinus, d'angines ou d'otites à répétition. Les troubles occlusaux sont d'autant plus importants qu'ils s’installent à l'insu du sujet. Ainsi lorsque celui-ci éprouve quelques difficultés à mastiquer d'un coté, il va adapter son comportement et adopter une position qui lui évitera cette sensation d'inconfort. A la longue, la malocclusion va s'aggraver et provoquer des douleurs d'arthrite. Enfin, tout déséquilibre au niveau de l'articulation dentaire est générateur de stress. Un stress chronique entretenu par des contractures musculaires permanentes.

 

Comme on peut le constater, un mauvais engrènement des dents entre elles entraîne une réaction en chaîne de tout l'organisme. Un traitement précoce et des visites régulières chez le praticien restent les meilleurs garants d'une occlusion irréprochable.

 

Blanche rival

Repost 0
Published by C.G. - dans Stomatologie
commenter cet article
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 12:58

 

Ce sont elles qui posent le plus de problèmes. Le Dr Dupeyrat, stomatologue, conseille de surveiller leur évolution, en particulier au moment de l’adolescence.

Habituellement, les dents de sagesse font leur apparition entre 14 et 30 ans, alors que toutes les autres dents sont déjà en place. Et c’est généralement la que se situe le problème, les premières arrivées prenant toute la place. Pour pouvoir sortir, ces quatre molaires sont en effet obligées de pousser les autres. Le plus souvent cela entraine un chevauchement des dents de devant ou des côtés, ou des accidents d’évolution (douleurs, infection, craquement de mâchoires au niveau des articulations…). Cependant, l’importance des troublent ainsi que la rapidité de leur survenue peuvent varier d’un patient à l’autre. Chez certaines personnes, les dents de sagesse ne sont pas visibles. Dans la majorité des cas, c’est parce qu’elles ont poussé complètement de travers dans la gencive, en raison du manque de place. Cela n’exclut pas les complications pour autant puisqu’elles ont généralement tendance à gêner les autres dents.

 photo urgence dentaire 1

 

A surveiller de très près

Dans l’idéal, les dents de sagesse devraient être retirées avant la survenue du moindre problème. Pour cela, il faut surveiller leur évolution au moment de l’adolescence grâce à des radios panoramiques (radiographie des mâchoires supérieure et inférieure). On envisage quelques fois de les extraire avant d’entreprendre un traitement orthodontique, qui permet de corriger les malpositions des dents. Mais le plus fréquemment c’est lorsqu’un accident d’évolution survient, ou lorsque la gêne est trop importante, que l’on décide de les arracher. Avant de retirer des dents de sagesse, un radio panoramique doit être pratiqué. Si leur disposition ne semble pas poser de problème particulier, il n’est pas nécessaire de procéder à d’autres examens. En revanche si l’extrémité des racines des dents du bas touchent le canal mandibulaire qui abrite un nerf, ou si celles du haut rentrent dans un sinus, une tomographie (radiographie en coupes) est indispensable. En fonction des résultats de celle-ci, le médecin décide ou non de retirer les quatre molaires. Dans ce cas, l’intervention comprend un risque, car, si le nerf est lésé, cela peut provoquer une anesthésie temporaire ou définitive du menton et de la lèvre inférieure (on ne sent plus ou presque rien). L’intervention se pratique généralement sous anesthésie locale, parfois associée à la prise de neuroleptiques, si le sujet est très nerveux. Plus rarement, et seulement en cas d’opération délicate, elle est effectuée sous anesthésie générale. Les dents sont retirées deux par deux (un coté à la fois), à trois ou quatre semaines d’intervalle. Afin de minimiser la douleur et de réduire l’œdème qui survient après l’intervention, le praticien prescrit habituellement des anti-inflammatoires, des antalgiques, des antiœdémateux et, éventuellement, des antibiotiques pour éviter tout risque de surinfection.

 

                                                                              Kity Bachur

Repost 0
Published by C.G. - dans Stomatologie
commenter cet article

Présentation

  • : Dentiste Stomatologue Paris implants dentaires
  • Dentiste Stomatologue Paris implants dentaires
  • : L'institut visage sourire est spécialisé dans la chirurgie dentaire, la chirurgie esthétique, le blanchiment des dents, les céramiques, les implants dentaire, les greffes, la médecine et l'hygiène dentaire. Localisé à paris 8
  • Contact

Recherche