Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 11:54

Les implants dentaires se sont considérablement améliorés depuis une dizaine d'années et, aujourd'hui, cette technique délicate devient monnaie courante. L'implantologie, qui n'est pas encore reconnue comme une spécialité à part entière, nécessite cependant une vraie formation et des chirurgiens compétents. Le point avec le Dr Gérard Dupeyrat, stomatologue, implantologue, auteur de « La Vie à pleines dents» (éditions Archipel).


 

Aller à :

Qu’est-ce qu’un implant ?

Quel intérêt par rapport au bridge classique ?

En quoi les implants se sont-ils améliorés ?

A qui se fier ?

Quels sont les examens indispensables avant la pose d'un implant ?

Quelles sont les contre-indications ?

Comment se déroule la pose d'un implant ?

Dans quelles conditions doit-elle être effectuée ?

Par la suite, y a-t-il des risques d'infection ?

Combien ça coûte ?

 
 

 

 


Qu'est-ce qu'un implant?

C'est une racine artificielle, la plupart du temps en titane, qui est insérée dans l'os de la mâchoire et sur laquelle est fixée une couronne. Par cette méthode, on peut remplacer une ou plusieurs dents manquantes.

 

 

dent-en-moins A000008.JPG

 

 

Quel intérêt par rapport au bridge classique ?

Un implant permet d'éviter de tailler, donc de fragiliser, les dents saines entourant la ou les dent(s) manquante(s). Par ailleurs, en cas d'édentation importante, les implants peuvent aussi servir de piliers pour fixer bridges ou petits appareils mobiles, beaucoup moins traumatisants que le port du dentier.

 

Bridge bridge résultat
Bridge 2 Bridge 2 résultat



 

 


En quoi les implants se sont-ils améliorés ?

Grâce à l'évolution des techniques chirurgicales et au recouvrement des implants par une matière appelée hydroxy-apatite, on a élargi les indications. Par exemple, on peut aujourd'hui poser un implant même quand l'os de la mâchoire est de densité moyenne. Le problème, c'est qu'un certain nombre d'implants, non conformes aux normes, circulent sur le marché. Tout dépend donc de la compétence et de l'honnêteté du chirurgien.


 

 


A qui se fier ?

Aujourd'hui, tous les dentistes ont le droit de poser des implants, et le risque d'abus est semblable à celui que l'on connaît en chirurgie esthétique. Il faut donc exiger un maximum de garanties et, surtout, s'adresser à un chirurgien qui a une grande expérience clinique et une formation hospitalière afin d'éviter certaines complications: infections, lésions nerveuses, échecs ... Avant de prendre une décision, il ne faut pas hésiter à poser des questions au praticien sur sa formation et son expérience.


 

 


Quels sont les examens indispensables avant la pose d'un implant ?

Après un examen minutieux de la bouche, suivi d'une radio panoramique, un bilan sanguin est nécessaire pour s'assurer du bon état général du patient. Enfin, un scanner de la mâchoire permet de mesurer le volume osseux, sa densité et sa qualité.


 

 


Quelles sont les contre-indications ?

Un mauvais état général et des maladies telles que le cancer, le diabète non équilibré ou des problèmes sanguins graves. En dehors de ces pathologies, un volume osseux insuffisant est aussi une contre-indication. Dans ce cas, il reste une possibilité, la greffe osseuse: on prélève un greffon sur la hanche ou le tibia ... pour l'implanter sur l'os maxillaire.


 

 


Comment se déroule la pose d'un implant ?

Dans un premier temps, l'implant est « mis en nourrice » dans l'os et recouvert par la gencive. Au bout de quatre à six mois, quand il est bien intégré, le chirurgien ouvre à nouveau la gencive pour fixer la prothèse dentaire sur la racine artificielle. Ces deux opérations se font sous anesthésie locale, associée, éventuellement, à la prise d'un tranquillisant.


 

 


Dans quelles conditions doit-elle être effectuée ?

Impérativement dans un milieu totalement aseptique. La pose d'implants nécessite donc un vrai bloc chirurgical.


 

 


Par la suite, y a-t-il des risques d'infection ?

Si l'opération est correctement effectuée et si le patient a une hygiène dentaire rigoureuse (se brosser les dents trois fois par jour, éviter tabac et abus d'alcool), les risques infectieux autour d'une racine artificielle ne sont pas plus importants qu'autour d'une racine naturelle


 

 


Combien ça coûte ?

En moyenne, un implant coûte de 1200 à 1500€, auxquels il faut ajouter de 680 à 900€ pour la prothèse et de 350 à 450€ pour les petites pièces intermédiaires (le tout non remboursé par la Sécu). Il faut se méfier des implants à bas prix, que certains proposent actuellement, car ils ne sont pas toujours de bonne qualité. En revanche, on voit aussi des devis vertigineux, de l'ordre de trois fois le prix moyen. Là aussi, méfiance, un tarif exorbitant n'offre pas forcément une garantie supplémentaire. C'est tout simplement de l'abus.





Éliane Le Reun

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mutuelle couronne dentaire 30/07/2013 10:03


Bonjour, 


Il existe des implants de bonne qualité qu'il faut recommander pour éviter les infections. 

Présentation

  • : Dentiste Stomatologue Paris implants dentaires
  • Dentiste Stomatologue Paris implants dentaires
  • : L'institut visage sourire est spécialisé dans la chirurgie dentaire, la chirurgie esthétique, le blanchiment des dents, les céramiques, les implants dentaire, les greffes, la médecine et l'hygiène dentaire. Localisé à paris 8
  • Contact

Recherche