Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 13:05


La demande croissante de pose d'implants dentaires suscite de nombreuses interrogations. Pour en savoir davantage, nous avons fait le point avec le Dr Gérard Dupevrat, stomatologue.

Aller à :
      Qu’est-ce qu’un implant ?
      Dans quels cas peut-on y avoir recours ?
      Cette technique présente-t-elle des contre-indications ?
      Comment se déroule la pose d’un implant ?
      Cette intervention comporte-t-elle des risques ?
      Quels sont les examens qu’il faut pratiquer avant la pose d’un implant ?
      Il existe différents types de modèles. Comment faire le bon choix ?
      Combien de temps peut-on garder un implant ?
      Peut-on appliquer cette technique à des sujets de tous âges ?
      Quels sont les avantages des implants par rapport aux prothèses mobiles ?


Qu'est-ce qu'un implant ?


Il s'agit d'une racine artificielle réalisée en titane ou en céramique. Actuellement, on utilise principalement des implants «endo-osseux ». C’est-à- dire qui se fixent dans l'os.

 

Implant

 


Dans quels cas peut-on y avoir recours ?

 

Lorsqu'il manque une ou plusieurs dents à un sujet. On fixe alors sur la racine artificielle une couronne en céramique (il existe de nouveaux modèles sur titane recouverts de céramique qui semblent mieux adaptés), qui a l'apparence d'une dent naturelle. Les implants permettent également de stabiliser un appareil mobile (dentier) grâce à un système de bouton-pression. Il s'agit d'attaches, fixées sur les piliers artificiels, sur lesquelles on peut « clipper » la prothèse de manière à ce qu'elle reste bien en place.  Le sujet peut la retirer très facilement en tirant doucement dessus.

 


Cette technique présente-t-elle des contre-indications ?


Oui. Ainsi, un mauvais état général (maladies graves, cancers...) interdit la pose d'un implant car il existe un risque d'infection. Par ailleurs, une hygiène bucco-dentaire défectueuse ou des problèmes d'occlusion constituent des contre-indications temporaires. Lorsque ces petits problèmes ont été résolus, il est en effet envisageable de poser une racine artificielle. Enfin, si l'os de la mandibule est trop mince ou de mauvaise qualité (os mou, par exemple), il faut renoncer aux implants sauf s'il est possible de renforcer cet os en pratiquant des greffes osseuses.

 


Comment se déroule la pose d’un implant ?


Dans un premier temps, le chirurgien doit effectuer des forages dans l'os, de manière y insérer la racine artificielle. Pour cela, il utilise des instruments calibrés correspondant à la forme, au diamètre et à la longueur de l'implant. Ensuite, il faut attendre entre quatre et six mois afin d'obtenir une bonne intégration osseuse. Au bout de ce laps de temps, le praticien dégage les implants, qui ont été recouverts par la gencive, de manière à fixer les prothèses pardessus. Toutes ces interventions sont effectuées sous anesthésie locale, éventuellement associée à la prise d'un tranquillisant.

 


Cette intervention comporte-t-elle des risques ?

 

Non, à condition que les contre-indications évoquées précédemment soient respectées et que l’intervention soit pratiquée avec minutie et dans des conditions d’asepsie rigoureuses pour éviter tout risque d’infection. A l’heure actuelle, il n’y a pas de phénomène de rejet avec les matériaux utilisés. En revanche, si l’implant est mobile, c’est qu’il a été mal posé ou dans de mauvaises conditions (os trop mince, mauvais forage…). Dans ce cas, il convient de la retirer et, éventuellement, de le remplacer par un autre.

 

photo urgence dentaire 2

 

 

Quels sont les examens qu’il faut pratiquer avant la pose d’un implant ?


Dans un premier temps, le praticien demande un bilan sanguin pour juger de l'état général du patient. Ensuite, il pratique un examen clinique (il étudie l'occlusion, les zones édentées, l'état de la gencive...) et réalise un modèle d'étude en plâtre afin de confectionner une maquette de la future prothèse. Pour évaluer la qualité de l’os, des radiographies (panoramique, scanner) sont également nécessaires.

 

 

Il existe différents types de modèles. Comment faire le bon choix ?


C'est en fonction des résultats des examens précédents que le spécialiste détermine le type d'implant qui sera le mieux adapté pour son patient. En effet, il n'existe pas de modèle universel standard qui puisse convenir à tout le monde. Ainsi, le praticien doit tenir compte du volume et de la texture de l'os ainsi que du genre de prothèse qui sera fixée par-dessus avant d'effectuer son choix. Par exemple, si le maxillaire est un peu mou, il optera pour des implants impactés, c'est-à-dire qui sont rentrés en force. Au contraire, s'il est dur, les formes vissées conviendront davantage.

 

 

Combien de temps peut-on garder un implant ?


Il est difficile de répondre à cette question avec précision, car cela dépend de nombreux facteurs (hygiène bucco-dentaire, problème d'ostéoporose...). Toutefois, on estime que la durée de vie moyenne d'un implant se situe aux alentours d'une dizaine d'années. Dans certains cas, il peut se produire une petite résorption osseuse autour de l'implant, qui risque de le rendre légèrement mobile. Des traitements adaptés permettent de le stabiliser et donc de prolonger sa durée de vie.

 

 

Peut-on appliquer cette technique à des sujets de tous âges ?


Non, car il est impossible de pratiquer une telle intervention tant que la croissance osseuse n’est pas finie (elle se termine vers 16-18 ans). Au-delà, il n’y a, en revanche, pas de limite d’âge. Ainsi, les implants peuvent être proposés sans risque aux personnes âgées. Dans ce cas ils sont surtout utilisés les appareils mobiles.

 


Quels sont les avantages des implants par rapport aux prothèses mobiles ?


Psychologiquement, ils sont beaucoup mieux supportés, car ils ne risquent pas de tomber. Par ailleurs, ils permettent de retrouver de bonnes fonctions masticatrices. Enfin, sur le plan esthétique, les résultats sont généralement très satisfaisants.

Kity Bachur

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dentiste Stomatologue Paris implants dentaires
  • Dentiste Stomatologue Paris implants dentaires
  • : L'institut visage sourire est spécialisé dans la chirurgie dentaire, la chirurgie esthétique, le blanchiment des dents, les céramiques, les implants dentaire, les greffes, la médecine et l'hygiène dentaire. Localisé à paris 8
  • Contact

Recherche